Le Lapin Nain

Le Lapin Nain

Issu d’un croisement entre un lapin hermine et un lapin sauvage, il a vu le jour en 1940. Ce petit mammifère, très apprécié comme animal de compagnie, s’apprivoise très bien et s’adapte facilement.

lapin nain

Présentation générale

Espèce

Le lapin nain appartient à l’ordre des lagomorphes et à la famille des Léporidés. Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas un rongeur mais un mammifère. En effet, il possède quatre incisives et le mouvement de ses mâchoires est latéral.

Description physique

Sa tête ronde repose sur son corps cylindrique. Ses pattes sont courtes, tout comme ses oreilles qui mesurent entre 5 et 5,5 cm. Sa taille ne dépasse pas les 20 cm. Généralement, le poids d’un lapin nain adulte se situe entre 0,8 - 1,5 kg

La couleur de son pelage peut varier du blanc au noir uniforme, au chamois (jaune-marron oranger avec les extrémités plus foncées), isabelle (comme le pelage chamois en plus clair et rosé), ou encore fauve (oranger uniforme avec le ventre plus pâle). Il existe d’autres couleurs plus rares, comme le bleu clair ou foncé, feh (gris bleu pâle uniforme avec un voile brun) ou havane (brun uniforme, couleur chocolat).

Espérance de vie

Le lapin vit en général entre 8 et 10 ans.

Reproduction et gestation

La femme atteint la maturité sexuelle à environ 3 mois, tandis que le mâle vers 4 mois. Il est toutefois préférable d’attendre que la femelle ait 8 mois avant de lancer sa fécondation. Une reproduction prématurée pourrait nuire à sa santé et à celle de la portée. La gestation dure 28-33 jours, et la femelle porte entre 3 et 5 lapereaux. Ces derniers resteront avec leur mère pendant 7-8 semaines.

Alimentation

Le lapin nain est herbivore. Il mange 20-50 grammes de nourriture selon son activité physique, en un ou deux repas journalier. Son alimentation est exclusivement composée de fibres. Le lapin doit avoir du foin et de l’eau à volonté. Les granulés de son alimentation ne doivent pas être composés de céréales, mais plutôt de légumes et de plantes. L'alimentation extrudée est à privilégier(même composition dans chaque granulé), face aux mélanges de graines. Cela évite que le lapin ne sélectionne ce qu'il mange et ne souffre de carences. Afin d’éviter des troubles urinaires, il est préférable d’éviter les granulés avec un taux de luzerne <20% et un taux de calcium <1%.

La verdure doit également faire partie de son alimentation, avec une ration équivalente à environ 10% du poids du lapin. Il est aussi possible de lui donner des légumes crus, lavés et à température ambiante comme : l’endive, le fenouil, la menthe, le céleri, le radis, le basilic, la carotte ou la salade. À contrario, les pommes de terre, les choux, l’oseille, le soja et l’avocat sont interdits pour les lapins.

Les friandises et le pain sont aussi déconseillés. Il vaut mieux s’orienter vers des fruits frais (sauf les agrumes) qu’on peut donner de temps en temps et en petite quantité.

Découvrir les produits Beaphar adaptés à mon animal

Mode et lieu de vie

À l’état sauvage, le lapin vit en groupe, mais il arrive que certains n’aiment pas la compagnie d’autres lapins. Apprivoisé, le lapin peut vivre à l’intérieur dans un endroit calme mais pas isolé. Il faut s’assurer que la température de son espace de vie ne dépasse pas 20°C. Il peut également vivre en extérieur, mais il faut le protéger du soleil, de la pluie, du vent, du chaud et du froid.

Sa cage doit être de préférence à barreaux et mesurer environ un mètre de long. Sa litière doit rester propre et être confortable. Elle peut être composée de paille, lin, chanvre, maïs concassé ou de granulés de bois. Il ne faut pas utiliser de la litière minérale pour chat, des cartons ou encore des journaux. Avec un peu de patience, le lapin peut apprendre la propreté.

Caractère

caractere lapin

Les soins

Les lapins muent plusieurs fois par an, il faut donc les brosser toutes les semaines pour limiter les risques de bouchons de poils. Les griffes doivent être coupées régulièrement (attention de les couper avant la veine). Il n’est pas conseillé de donner un bain à son lapin, car cela peut être un moment de grand stress pour lui. S’il est sale, il suffit d’utiliser une serviette humidifiée ou des shampooings sans rinçage.

Maladies

Les lapins doivent être vaccinés contre deux maladies virales très graves :

  • La maladie hémorragique virale (V.H.D.) : elle concerne les lapins de plus de 30 jours et se transmet par voie directe par un animal malade ou par voie indirecte au travers d’un objet contaminé ou d’insectes. Les symptômes sont des hémorragies (nasales, buccales et anales), des crises d’excitation, des éternuements, des spasmes, voire une coagulation soudaine du sang entraînant la mort de l’animal. La première vaccinationcontre cette maladie s’effectue à deux mois et demi, suivi d’un rappel un mois plus tard et ensuite tous les ans.
  • La myxomatose : maladie très contagieuse, qui peut être transmise directement par des animaux contaminés ou indirectement par des parasites (moustiques, puces, tiques, etc.). Certains lapins peuvent être des porteurs asymptomatiques. Autrement dit, ils ne présentent pas de symptômes et éliminent le virus, mais ils restent contagieux. Les symptômes sont une conjonctivite, un abattement de l’animal, un écoulement oculaire, une inflammation des organes génitaux et des gonflements cutanés sur la tête et les membres. La mortalité liée à cette maladie est élevée. Les lapins doivent être vaccinés dès l’âge de 30 jours, suivi d’un rappel à 8-10 semaines et ensuite tous les 4-6 mois pendant toute leur vie.

Les lapins peuvent aussi être sujets à une malocclusion dentaire, c’est-à-dire un désalignement et une usure importante des dents, dus à des chocs, une carence en calcium, en vitamine D ou en fibres. Ils peuvent aussi attraper le coryza (ou rhume du lapin). Le lapin éternue, sa respiration est ronflante et son nez coule. Contrairement aux Hommes, cette maladie est grave pour le lapin.

Enfin, il peut attraper la coccidiose. C’est une infection due à des petits parasites qui s’installent dans les intestins ou le foie du lapin. Cette infection est provoquée par un stress subi par l’animal, entraîne des troubles digestifs et provoque son amaigrissement.

Protection contre les parasites

Les lapins doivent être protégés des parasites internes et externes. Pour lutter contre les parasites internes, des vermifuges ou des purges sont à administrer à son animal. Le plus souvent sous forme liquide, ils se versent simplement dans sa gamelle d’eau. Pour le protéger des parasites externes qui peuvent être vecteurs de maladies graves(puces, tiques, moustiques..), il existe des antiparasitaires tels que des pipettes (dont le contenu est à déposer entre les poils de l’animal), des sprays, des shampooings ou des poudres. 

Découvrir les produits Beaphar adaptés à mon animal

Par ailleurs, la stérilisation est fortement conseillée chez les lapins, même s'ils sont seuls. Cela permet de réduire leur agressivité, d’éviter les maladies de l’utérus chez les femelles et de réduire les envies de marquage urinaire des mâles. 

Nos conseils pour choisir son lapin

Lorsque vous choisissez votre lapin nain, assurez-vous qu’il ne montre pas de signes de diarrhée, d’éternuements répétitifs, que ses yeux et son nez soient secs et sans croûte. Son pelage doit être doux et brillant et son corps ne doit pas porter de cicatrices.

Concernant le sexe de l’animal, les femelles sont généralement plus tranquilles et les mâles ont l’inconvénient de marquer leur territoire à l’âge adulte. Les deux sont tout autant affectifs et intelligents.

L’âge est aussi un critère important lors de l’adoption, il ne faut pas séparer le lapin trop tôt de sa mère. L’âge idéal est entre 7-8 semaines. Vous pouvez aussi adopter un lapin adulte, qui s’adaptera très vite.

Les différentes espèces qui existent

Il existe quatre races de lapins nains :

  • Le lapin nain polonais : entièrement blanc avec les yeux bleus ou rouges. Son corps est court et trapu, et son cou n’est presque pas visible. Les pattes et les oreilles sont aussi de petite taille.
  • Le lapin nain de couleur : son corps est très similaire à celui des lapins polonais, excepté sa couleur qui diffère.
  • Le lapin nain bélier : il est plus gros que les lapins nains et se différencie par son chanfrein busqué et ses oreilles tombantes.
  • Le lapin nain à fourrure : Il en existe de trois types. Tout d’abord, l’Angora avec des poils longs et une face à poils courts (blanc, noir, ou chamois). Ensuite, le Rex avec une fourrure très courte, dense et fine comme du velours. Enfin, le Satin avec une fourrure fine et soyeuse semblable au satin.

Le saviez-vous ?

Le plus vieux lapin du monde s’appelait Hazel et a vécu plus de 16 ans. Né en 1994, il appartenait à un couple du Massachusetts. Il fut même inscrit dans le Livre Guiness des records comme le lapin le plus âgé du monde.

Adopter un animal domestique implique des responsabilités, prenez le temps de réfléchir avant d'accueillir un nouveau membre dans votre famille. </

  pet types : Fiche Animal Petits mammifères

Retour en haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de contenus adaptés à vos centres d'intérêt et améliorer votre expérience sur le site. Cliquez ici pour en savoir plus