La Perméthrine

La Perméthrine

Puissante molécule, la Perméthrine est très utilisée dans les antiparasitaires pour chiens.

L'action de la Perméthrine

La Perméthrine est un pesticide pyréthrinoïde. Elle cible le système nerveux des insectes, ce qui va perturber la conduction de l’influx nerveux le long des axones, puis entraîner leur mort.

Utilisation de la Perméthrine

Elle est utilisée comme insecticide pour tuer ou éloigner les fourmis, les moustiques, les mouches, les puces, les poux, les cafards, etc. Cette molécule est aussi utilisée pour tuer les arachnides comme les araignées, les tiques, les scorpions, les sarcoptes (gales), etc.

L’utilisation de la Perméthrine s’est répandue à la fin du 20ème siècle en raison de sa dégradation plus rapide que d’autres produits du même type. Cette molécule a donc un pouvoir polluant inférieur.

En tant qu’antiparasitaire pour chien, il est possible de retrouver la Perméthrine sous différentes formes. La gamme CANIguard de Beaphar, à base de Perméthrine, est composée de shampoings, de sprays, de pipettes, et d’un feutre anti-tiques. Les shampoings permettent de nettoyer le chien et de le protéger des parasites. Les sprays éliminent les parasites et protègent également le chien des parasites pendant 5 semaines. Les pipettes protègent le chien des tiques durant 6 semaines, des phlébotomes pendant 5 semaines et des puces durant 4 semaines. Enfin, le feutre s’applique directement sur les tiques qui vont mourir puis se détacher de l’animal. Découvrez notre gamme CANIguard en cliquant ici.

caniguard

Une molécule dangereuse pour le chat

En cette période propice aux infestations parasitaires, de nombreux propriétaires d’animaux traitent leur chat avec les mêmes produits que leur chien, or ceci est une grave erreur ! Bien que les traitements antiparasitaires à base de Perméthrine soient efficaces chez le chien, cette molécule est dangereuse pour le chat. Quelques gouttes de formulation concentrée contenue par exemple dans les pipettes, peuvent avoir de lourdes conséquences chez le chat. Celui-ci peut être confronté à des troubles neurologiques mortels comme des tremblements, des convulsions, de l’hyperesthésie, de l’hyperthermie ou encore de l’hypersalivation. Cette intolérance est due à un manque de glucuronosyltransférase, une enzyme de détoxification présente chez les mammifères, à l’exception du chat. Ce défaut rend aussi le chat intolérant au paracétamol et à différentes huiles essentielles.

De nombreux propriétaires ne sont pas encore sensibilisés à ces risques et trop de chats sont victimes de ce genre d’erreurs. En 2012, l’Agence nationale du médicament vétérinaire a enregistré 258 déclarations d’effets indésirables chez le chat après utilisation de traitements à base de Perméthrine, 16 d’entre-elles ont entraîné la mort de chats. La Perméthrine est aussi dangereuse chez les animaux à sang froid comme les batraciens, les poissons et les insectes.

Comment protéger son chat ?

Si vos animaux cohabitent et que votre chien a été traité avec un antiparasitaire à la Perméthrine, vous devez le tenir à l'écart jusqu’à ce que le produit soit sec. Cela évitera que le chat entre en contact avec le produit, voire qu’il le lèche sur le chien.

Que faire en cas d’exposition à la Perméthrine ?

Si votre chat est accidentellement en contact avec des produits contenants de la Perméthrine, il est conseillé de le laver immédiatement avec du shampoing et de se rendre rapidement chez votre vétérinaire.

  pet types : Antiparasitaires Chat Chien

Retour en haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de contenus adaptés à vos centres d'intérêt et améliorer votre expérience sur le site. Cliquez ici pour en savoir plus