Déceler une infestation de parasites chez le chien ou le chat

Déceler une infestation de parasites chez le chien ou le chat

Vouloir traiter son animal contre les parasites est indispensable. Cependant, avant de se demander quelle méthode antiparasitaire est la plus adéquate, encore faut-il savoir si votre animal est infesté. Dès que vous apercevez une puce, il est malheureusement trop tard. Il faut alors arrêter leur propagation avant qu'il n'y ait infestation et traiter l’animal ainsi que son environnement.

De quels parasites parle-t-on ?

Les parasites externes

Les parasites externes ou ectoparasites que vous risquez de rencontrer le plus souvent sont les tiques, puces et poux broyeurs. Ces petits organismes font froid dans le dos, il se nourrissent du sang de l’animal et des peaux mortes (squames) et causent des lésions de la peau et une irritation.

Les puces par exemple mordent l’animal et se nourrissent de son sang. C’est un fléau car elles se multiplient très vite en pondant près de 50 œufs chaque jour. Elle cause de l’eczéma et une anémie de l’animal, et peuvent transmettre le ténia. Le chien ou le chat sont contaminés par les œufs des puces qui se sont nichées dans leur environnement (couvertures, paniers, planchers en bois, etc.).

Les tiques sont des acariens qui s’accrochent plus souvent au chien qu'au chat et enfoncent leurs petites têtes dans la peau pour boire le sang de l'animal et ce pendant plusieurs jours. Elles agissent seules mais véhiculent des maladies comme la maladie de Lyme et la piroplasmose, maladie qui peut s'avérer mortelle chez le chien si elle n’est pas traitée. En général, vous risquez de les trouver dans les zones rurales et boisées.

Les poux, eux, se nourrissent de sang 5 à 6 fois par jour. Dans les cas les plus graves, ils causent une anémie chez l’animal.

La liste des parasites externes est longue et l’on trouve aussi les aoûtats, des arachnides présents au mois d'août qui au stade de larves se nourrissent du sang de l’animal). Autre menace, les moustiques sont également ect c'est le cas du moustique tigre qui transmet au chien et au chat un virus nommé dirofilariose ou "ver du cœur". Les moustiques infectés vont piquer l'animal et permettre au vers de pénétrer dans la peau. Il continue son chemin vers le cœur de l'animal ce qui provoque chez lui des difficultés cardiaques et respiratoires graves voire mortelles. Enfin, les punaises de lits sont des insectes qui piquent leur occupant et sucent leur sang; ils se cachent dans les sommiers, les vêtements ou tapis les fissures de plancher, etc.

Les parasites internes

Parmi les parasites, il y a aussi ceux qui se trouvent à l’intérieur du corps de l’animal : les vers, ceux auxquels on pense moins souvent mais dont la présence peut se révéler aussi dangereuse pour nos compagnons. On distingue les vers ronds reconnaissables à leur forme de spaghettis et les vers plats. Ils se trouvent dans l’intestin de l’animal.

Chez le chiot on parle d’ascaride, vers rond et allongé qui se développe dans son intestin grêle lorsqu’il est tout petit. C’est la mère qui le contamine par le placenta ou avec son lait. Le traitement par vermifuge doit donc intervenir très tôt chez les chiens pour éviter les infestations de vers.

La présence des vers plats (vers solitaires) est causée par l’ingestion d’aliment contaminé par les œufs (comme la viande crue) et ils peuvent être transmis par les puces.

Quels sont les signes indiquant une infestation de parasites sur mon animal ?

Les signes des parasites externespelage terne chien

  • Le premier signe n’est pas forcément alarmant : votre animal se gratte ou se lèche souvent. Cependant il peut se mordiller pour tenter de soulager les démangeaisons jusqu'à causer une plaie ouverte;
  • L’état général de l’animal indique la présence de parasites externes : le pelage est-il propre et doux ou terne et rêche au toucher ?
  • Un chat qui souffre de démangeaisons ou irritations dues aux puces a tendance à se toiletter excessivement;
  • L'animal perd ses poils;
  • Certains parasites laissent des traces visibles à l’œil nu sur le chien ou le chat.

Les signes des parasites internes

Si vous remarquez que votre animal se gratte autour de la queue ou se frotte l'arrière-train sur le sol, il est probable que les vers colonisent ses intestins.

Les symptômes qui indiquent la présence de vers sont : une perte de poids, des troubles digestifs comme des vomissements et diarrhées, un ventre gonflé, un ralentissement de la croissance chez le chiot, des démangeaisons au niveau de l’anus, une toux provoquée par le passage des vers dans l’œsophage ou les poumons, un pelage à l’aspect terne et sec avec des pellicules.

Ces symptômes sont alarmants et nécessitent de consulter un vétérinaire car souvent les vers risquent de former un bouchon dans l’intestin ou de le perforer.

Comment vérifier que mon animal est infesté de parasites ?

  • Vérifiez le comportement de votre chien ou votre chat : il se gratte ou se lèche trop souvent ou bien vous avez l’impression qu’il ressent une gêne. Un chien ou un chat qui se gratte ne signifie pas toujours qu’il a des puces mais si vous remarquez la présence d’autres signes mentionnés précédemment, il est très probable qu'il y ait infestation.
  • Il est important d’inspecter votre animal manuellement de manière à détecter l’éventuelle présence de parasites dans son pelage et ce même si votre animal sort peu voire pas du tout. Lorsque l’animal est infesté par les poux son pelage parait terne, sale et en l’inspectant vous risquez d’y trouver des larves.  Si vous voyez une tique, ne la laissez pas, enlevez-la à l’aide d’une pince prévue à cet effet ou bien d'une pince à épiler (si vous n'avez rien d'autre à disposition) en veillant à ce qu’aucune partie du parasite ne reste sur la peau. Les nuisibles sont petits mais on peut les surveiller. L’illustration ci-dessous indique les zones où les parasites sont les plus susceptibles de se cacher. Pensez à contrôler votre chien après chaque promenade pour repérer un parasite le plus rapidement possible.
zones à risques parasites de l'animal
  • Si vous ne voyez pas les parasites au premier coup d’œil, regardez de plus près car certains laissent des traces. Les puces, de couleur brun foncé, laissent sur le pelage de petites crottes noires. Vous pouvez les voir en plaçant l’animal sur un linge blanc ou clair et en peignant son poil à l'aide d'un peigne spécial. Les résidus qui restent sur le peigne ou qui tombent peuvent être de la saleté ou les crottes des puces. Il est également probable que vous trouviez leurs œufs (petits points blancs). Si à côté de cela, votre animal perd ses poils et se gratte le dos jusqu’à se faire saigner, il est surement infesté. Les zones où se trouvent les puces sont principalement : la ligne du dos, la base de la queue, le ventre, l’arrière des oreilles et l'intérieur des pattes. 
  • Les vers pondent des œufs (caractérisés par de petits points blancs semblables à des grains de riz) qui sont rejetés dans les selles, et cas d’infestation importante vous risqueriez même de trouver des vers. Vérifiez les selles de votre animal et si celui-ci souffre de vomissements, surveillez l'aspect de ce qu’il rend pour détecter la présence éventuelle de vers.

S'assurer que son animal n'est pas victime d'une infestation de parasites est nécessaire pour préserver sa santé et la vôtre et pour pouvoir agir suffisamment tôt. Cependant, il arrive que ces démangeaisons aient pour origine une autre cause. Si vous possédez plusieurs animaux et que vous suspectez la présence de parasites chez l'un d'entre eux, attention à vos autres compagnons car les infestations sont contagieuses. Une fois l'infestation antiparasitaire repérée, suivez nos conseils pour vous en débarrasser : notre article pour traiter efficacement son animal contre les parasites.

  pet types : Antiparasitaires Chat Chien

Retour en haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de contenus adaptés à vos centres d'intérêt et améliorer votre expérience sur le site. Cliquez ici pour en savoir plus