L'importance d'une bonne hygiène bucco-dentaire chez le chien et le chat

L'importance d'une bonne hygiène bucco-dentaire chez le chien et le chat

Votre animal a lui aussi droit à un sourire « ultra-bright » et une haleine fraîche ! En plus de l’aspect esthétique et agréable d’une bouche propre, le brossage des dents permet d’éviter les pathologies bucco-dentaires chez votre compagnon.

Pourquoi laver les dents de votre animal ?

La plaque dentaire s’installe naturellement sur les dents de notre animal de compagnie après chaque repas. Si vous ne lui lavez pas les dents régulièrement, celle-ci va petit à petit recouvrir l’intégralité de ses dents. Cette plaque est une substance blanchâtre composée de résidus de repas, de toxines et de bactéries. Avec le temps, elle se solidifie, se minéralise, pour ensuite se transformer en tartre. Ce dernier va s’accumuler entre la dent et la gencive, ce qui peut entraîner des infections de la gencive ou encore un déchaussement des dents. Plus grave encore, les bactéries peuvent entrer dans la circulation sanguine et entraîner des infections cardiaques.

 Attention : Une fois installé, le tartre ne s’élimine pas par le brossage des dents. Il faudra donc se rendre chez le vétérinaire pour effectuer un détartrage. Cette dépense peut donc être évitée avec un brossage préventif.

Les pathologies bucco-dentaires

  • Chez le chien

La maladie parodontale est la pathologie la plus fréquente chez les chiens. Elle se caractérise par une mauvaise haleine, aussi appelée halitose. Cette dernière est tellement fréquente que bien souvent, les maîtres ne s’en soucient pas. C’est pourtant l'un des premiers signes de maladie dentaire chez le chien. Au stade précoce, une gingivite se développe. Autrement dit, on retrouve une légère inflammation des gencives autour des dents touchées. Cette situation peut évoluer en parodontite caractérisée par une inflammation importante des gencives, qui vont devenir rouges, enflées et douloureuses. En cas d’absence de traitement, les dents peuvent se déchausser et finir par tomber. La maladie parodontale peut provoquer des abcès parodontaux et une bactériémie (présence de bactéries dans le sang), entraînant une progression de l’infection au niveau de cœur, du foie ou encore des reins. De graves pathologies peuvent alors apparaître.
Le détartrage est le principal traitement, mais à un stade plus avancé, une intervention chirurgicale pour enlever les dents atteintes peut être nécessaire.

  • Chez le chat

Des inflammations buccales peuvent aussi se manifester chez le chat. On parle généralement de la gingivo-stomatite chronique féline (GSCF), appelée aussi stomatite chronique, stomatite lympo-plasmocytaire, ou stomatite granulomateuse. Le virus calicivirus est souvent un des principaux responsables du développement de la GSCF. Cette dernière provoque des douleurs, un amaigrissement de l’animal, un arrêt de sa toilette entraînant un pelage sale, un salivement excessif, une mauvaise haleine et un gonflement de la mâchoire. De nombreuses inflammations peuvent apparaître et les dents peuvent également se déchausser.

La première chose à faire est un détartrage et un polissage des dents pour éliminer la plaque dentaire et le tartre. Un traitement antibiotique parfois associé à un traitement anti-inflammatoires peuvent être préconisé. Une action par interféron peut être mise en place si le traitement médical n'est pas suffisant.

Le matériel à utiliser

Pour nettoyer les dents de son animal de compagnie, il faut un dentifrice spécial pour chien et chat, une brosse à dent adaptée ou un doigtier
 Ne pas utiliser de dentifrices pour humains car leur composition n'est pas adaptée et ils peuvent s'avérer toxiques pour l’animal
Le dentifrice pour chien ne nécessite pas de rinçage et peut être avalé sans problème. Son goût appétent (bœuf ou poulet) régalera votre compagnon !

En complément du brossage, une solution à diluer ou un spray sont également conseillés afin d'éliminer la plaque dentaire et le tartre. Vous pouvez aussi donner à votre animal des comprimés ou encore du dentifrice en poudre pour assurer une hygiène bucco-dentaire optimale.

Les dents du chien

Comment procéder ?

Au départ, il est préférable d’utiliser un doigtier. Il n’est pas nécessaire d’ouvrir en grand la gueule de votre animal. En effet, vous devez d'abord l’habituer à brosser le côté extérieur de ses dents (notamment les crocs). En soulevant ses babines, il sera possible de faire de petits mouvements rotatifs sur ses dents. N’oubliez pas de frotter ses molaires, au fond de la mâchoire. Au fil du temps, votre animal s’habituera à un brossage régulier de ses dents et vous pourrez plus aisément lui ouvrir plus la gueule et lui nettoyer l’intérieur de la bouche. 
N’hésitez pas à le récompenser à la fin de chaque brossage, il ne sera que plus heureux lors du prochain lavage.

À quelle fréquence ?

Un brossage des dents quotidien serait l’idéal, surtout pour les races sujettes aux problèmes bucco-dentaires telles que le shihtzu ou le bouledogue. Il faut au minimum laver les dents de son chien 2 à 3 fois par semaine
2-3 minutes sont suffisantes, il est inutile d’y passer des heures car votre chien ou votre chat risquerait de s'impatienter et rendrait le brossage plus compliqué.
Il est conseillé de laver les dents de votre animal dès son plus jeune âge, afin de l'habituer à des soins bucco-dentaires. Plus il est habitué tôt, plus il se laissera faire.


  pet types : Chat Chien Infos pratiques

 Retour en haut de la page
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de contenus adaptés à vos centres d'intérêt et améliorer votre expérience sur le site. En savoir plus